Cliquez sur l'image











" Nous voulons des Coquelicots " est l'appel lancé par le chroniqueur Fabrice Nicolino, rescapé du 7 janvier.

Appel non partisan, soutenu par diverses personnalités dont l’évêque de Troyes ou encore le sénateur du Morbihan, Joël Labbé, il demande l’interdiction immédiate de tous les pesticides de synthèse.

Le texte en lui-même est très bref. « Nous ne reconnaissons plus notre pays ; la nature y est défigurée, y lit-on. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans, la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards. Les grenouilles et les sauterelles sont comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde ! »

A suivre...