Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Les cigarettes

Elles ne polluent pas seulement nos plages et nos eaux!











Extrait de l'article "J'y pense et puis j'oublie" du journal Le Monde du 20-10-2018 :« Certains composants de la cigarette sont étonnamment méconnus, ou plutôt ils sont connus, médiatisés un temps, puis oubliés au gré du cycle de l’attention et de l’oubli des médias », écrit Robert Proctor, historien des sciences américain,  à propos du polonium 210, un radionucléide fixé par la feuille de tabac et donc présent dans les cigarettes que nous fumons.

Qui sait, aujourd’hui, que nos clopes contiennent ce ­métal lourd ? Et que la consommation d’un paquet et demi par jour équivaut à s’exposer annuellement à une dose de rayonnement équivalente à 300 radiographies du thorax ? Pourtant, rappelle Robert Proctor, dans les années 1970, puis 1980, cette histoire de polonium s’est largement diffusée dans les ­médias de masse et la littérature scientifique.

Et sur la pollution du milieu naturel: amisdekervoyal.viabloga.com/news/attention-aux-vieux-megots
Rappel: 1 seul mégot contient 2500 substances nocives, qui restent présentes même après épuration de l'eau.

Il y a 100 ans

Le 11 novembre 1918, la fin d'une abomination

             
       
Termignon; L'un des 1ers monuments aux morts pacifistes

                                   Arthur Rimbaud

Futur funérarium de Damgan

C'est sur le site de l'opposition municipale, que nous avons découvert et extrait cette photo.






Cliquer
sur l'image
pour
l'agrandir





Bien sûr, c'est plutôt triste cette grande batisse; Mais, finalement... ce sera  de circonstance!

Située sur l'espace du Loch (transformation de la salle existante), au calme, tout proche de l'océan, repérable de loin car sans plantations pour y faire écran; mais la question n'était pas de mettre en valeur le site.


  État actuel















Il est un devoir de réagir

Le groupe Giboire... Vous vous souvenez de ce projet qui devait bétonner le littoral de Damgan?:
amisdekervoyal.viabloga.com/news/villa-sainte-anne
et 
amisdekervoyal.viabloga.com/news/villa-sainte-anne-une-magouille-denoncee-par-le-tribunal-administratif-de-rennes


A Theix, c'est son projet de la ZAC (sur Brestivan) qui s'est vu geler par la commune - du fait de sa fragilité juridique - suite au recours contentieux déposé par Les Amis des Chemins de Ronde du Morbihan au Tribunal administratif.

le communiqué des Amis de Chemins de Ronde (ACR) du Morbihan.

Extrait du communiqué des ACR: " Quand cesseront-ils [les élus locaux] enfin de penser que le dynamisme d'une municipalité se mesure au nombre de permis de construire délivrés? En confiant l'essentiel de son projet à un gros aménageur privé, la commune a d'emblée renoncé à toute véritable ambition écologique".

En effet , trop souvent, que pèsent les effets du réchauffement climatique, la perte de la biodiversité, la disparition des terres agricoles à un rythme inquiétant et l'extension de l'urbanisation à raison de 27m²/seconde, conjugaison augmentant le du fait de l'imperméabilisation des sols amisdekervoyal.viabloga.com/news/27-metres-carres-par-seconde-betonnes-en-france ... face aux intérêts immédiats et spéculatifs?

Appel des Cent - A Vannes, 1er Rassemblement



Dans le même sillage:

                                     
Rappel: amisdekervoyal.viabloga.com/news/glyphosate

L'écologie doit être une priorité

Aurélien Barrau, astrophysicien et philosophe, défend vivement cette exigence.



Dans le même sens, un autre astrophysicien, Hubert Reeves lance cet appel: "On est dans une situation d'urgence...Tout se joue dans les décennies qui viennent. Les décisions qui vont être prises vont influencer l'avenir de l'humanité pour des milliers d'années... Dans 30-50 ans, comment sera la planète? Ça pourrait être bien pire, ça pourrait être bien mieux."

Quand ces cris d'alarmes seront-ils, véritablement, entendus par les politiques ?

Exemple: Alors que les associations de défense de l'environnement, représentées par France Nature Environnement (FNE), se sont mobilisées pour que les politiques ne portent pas atteinte à la , outil de référence qui permet de résister à la fois aux assauts de l'érosion et des et à ceux de l, le texte  du projet de loi ELAN élaboré par la commission mixte paritaire (CMP) vient d'être publié: www.assemblee-nationale.fr/15/ta-commission/r1253-a0.asp

Si deux demandes de FNE ont été reprises en CMP (cf note de positionnement FNE) :

-
La suppression des mots « et à leur valorisation locale » dans l’article 12 sexies ;

- L
a suppression de l’article 12 septies AA;

d'importantes régressions figurent encore dans le texte, en particulier au sujet des dents creuses (article 12 quinquies) et de l'application de la loi "Littoral"  en Corse (article 12 nonies).

Parce que c'est hélas dans la précipitation et sous de faux prétextes que cette atteinte à la protection des territoires côtiers a été décidée et votée, bien que France Nature Environnement ait demandé la création d’une commission nationale « Loi Littoral » pour travailler sur l’évolution de la loi face au changement climatique et sur l’adaptation nécessaire des territoires littoraux. Mais, c'était sans compter avec les lobbys.

***********************************
Note: Publié ici sur le sujet "Croissance infini dans un monde fini": amisdekervoyal.viabloga.com/news/nous-touchons-aux-limites

PESTICIDES - L'APPEL DES 100 -

Rappel

Sur le site de l'association corse de défense de l'environnement U Levante, nous lisons cette poésie qui rappelle l'Appel des 100 lancé par Charlie Hebdo (cf. notre article du11 septembre: amisdekervoyal.viabloga.com/news/charlie-hebdo-demande-l-arret-immediat-de-tous-les-pesticides ).

A signer et faire signer: nousvoulonsdescoquelicots.org/

nousvoulonsdescoquelicots.org/

Charlie Hebdo demande l'arrêt immédiat de tous les pesticides!

Cet appel "Nous voulons des Coquelicots" est à paraître demain, le 12 septembre, dans l'hebdomadaire.

Cliquez sur l'image











" Nous voulons des Coquelicots " est l'appel lancé par le chroniqueur Fabrice Nicolino, rescapé du 7 janvier.

Appel non partisan, soutenu par diverses personnalités dont l’évêque de Troyes ou encore le sénateur du Morbihan, Joël Labbé, il demande l’interdiction immédiate de tous les pesticides de synthèse.

Le texte en lui-même est très bref. « Nous ne reconnaissons plus notre pays ; la nature y est défigurée, y lit-on. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans, la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards. Les grenouilles et les sauterelles sont comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde ! »

A suivre...

Plus d'articles :