Depuis plusieurs semaines, les précipitations et le débit des cours d’eau du département sont  inférieurs aux normales de saison. Et les prévisions pluviométriques ne seront pas suffisantes pour recharger efficacement les nappes souterraines. Aussi le préfet du Morbihan a t-il prescrit par arrêté des mesures de restriction des usages de l'eau.

Mesure spécifique au barrage d'Arzal: Pour anticiper un risque de montée prématurée de la concentration en chlorures, le débit seuil de déclenchement des restrictions d'éclusage est remonté à 30m3 /seconde. Une fermeture de l'éclusage, une à deux journée(s) par semaine, les jours de moindre fréquentation, est mise en oeuvre.      

  

















    
Cliquer sur les affiches pour les agrandir