Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

Agir contre la déforestation importée: Consultation publique en cours jusqu'au 24 juillet

Participez; C'est simple












Photo FNE



L’extension des surfaces agricoles est responsable de 73% de la déforestation dans le monde. En 2013, la Commission européenne a estimé que le soja représentait 60% des importations européennes de produits à risque vis-à-vis de la déforestation, l’huile de palme et ses dérivés 12% et le cacao 8%.

Jusqu’au 24 juillet, le Ministère de la transition écologique et solidaire invite les citoyens à s’exprimer sur la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée:
www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/consultation-du-public-sur-le-projet-de-strategie-a1849.html#forum132000

Pour votre participation, France Nature Environnement (FNE) a préparé quelques éléments:
www.fne.asso.fr/actualites/en-quelques-clics-agissez-contre-la-d%C3%A9forestation%C2%A0
 
Notre précédent article publié à ce sujet: amisdekervoyal.viabloga.com/news/bio-carburant-et-deforestation-importee

Pour aller plus loin, FNE indique aussi :

www.fne.asso.fr/communiques/enqu%C3%AAte-les-impacts-dramatiques-de-la-culture-du-soja-en-am%C3%A9rique-latine

www.fne.asso.fr/actualites/6-fa%C3%A7ons-de-lutter-contre-la-d%C3%A9forestation-sans-bouger-de-chez-soi

www.fne.asso.fr/actualites/10-produits-inattendus-qui-contiennent-de-lhuile-de-palme-et-comment-les-rep%C3%A9rer

www.fne.asso.fr/communiques/enqu%C3%AAte-les-impacts-dramatiques-de-la-culture-du-soja-en-am%C3%A9rique-latine


www.fne.asso.fr/communiques/raffinerie-de-la-m%C3%A8de-vs-plan-contre-la-d%C3%A9forestation-import%C3%A9e-ko-%C2%AB-total-%C2%BB-de

www.fne.asso.fr/communiques/quand-l%E2%80%99europe-privil%C3%A9gie-des-bio%C3%A9nergies-climato-incompatibles

Un peu d'humour bien senti avant de prendre la route des vacances...

... de la part de FNE (France Nature Environnement)

 
Avant de partir n'oubliez pas que la loi littoral passe le 17 juillet devant les sénateurs.
Pétitionwww.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral-loilittoral

Loi littoral toujours sur le terrain....

Bientôt la finale!

Le foot occupe les esprits en ce moment, et la fièvre des supporteurs fait encore monter les températures torrides de ce début d'été.

Puisse la même fougue animer les supporteurs de la loi littoral, en ce moment où se joue un match décisif! En effet, c'est le 17 juillet prochain, que le Sénat vote la loi ELAN.
Or, par le biais de cette loi, divers amendements visant à amender la loi littoral ont été déposés par les sénateurs.
La partie ne s'annonce pas simple.

Il n'y a plus de temps à perdre et si vous n'êtes pas encore engagé sur le terrain dans ce challenge, en signant ou en faisant signer par vos réseaux la pétition www.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral-loilittoral (qui en est à 361 055 signatures à cette heure), c'est le moment où jamais.

                              

Précédents articles publiés à ce sujet:
amisdekervoyal.viabloga.com/news/loi-littoral-encore-sur-la-sellette

amisdekervoyal.viabloga.com/news/loi-littoral-petition
amisdekervoyal.viabloga.com/news/la-ou-nait-le-peril-croit-aussi-ce-qui-sauve
amisdekervoyal.viabloga.com/news/loi-littoral-la-mobilisation-continue

"Bio"carburant et déforestation importée

7 millions d'hectares de forêts détruits chaque année sur la planète

"Alors que le gouvernement promet depuis l’été dernier un grand plan de lutte contre la déforestation importée, il vient d’autoriser l’exploitation d’une raffinerie Total qui importera, dès cet été, un demi-million de tonnes d’huile de palme destinée à alimenter ses pompes à essence" - Extrait communiqué de FNE à télécharger en cliquant ici.

C'est un projet qui fera bondir les importations françaises d'huile de palme de 64 %, selon Greenpeace - la France en étant déjà le 7ème plus gros importateur mondial.

Alors, "bio"carburant? Pas peur du ridicule en tout cas. Mais on n'est pas dans une farce, et de grandes voix s'élèvent pour le prouver: "On est dans une situation d'urgence...Tout se joue dans les décennies qui viennent. Les décisions qui vont être prises vont influencer l'avenir de l'humanité pour des milliers d'années... Dans 30-50 ans, comment sera la planète? Ça pourrait être bien pire, ça pourrait être bien mieux." - Hubert Reeves

Loi littoral, la mobilisation continue

FNE demande la suppression des dispositions adoptées par les députés






Damgan
Pas assez construit?











"Dans le cadre de l’examen du projet de loi portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), de nombreux amendements visant à déroger à la loi Littoral ont été adoptés. France Nature Environnement s’inquiète des répercussions négatives que cela peut avoir sur la protection de nos côtes et demande donc la suppression de ces dispositions inacceptables du projet de loi, ainsi que la mise en place d’une commission nationale pour travailler, de manière concertée, sur l’évolution de cette loi ". Extrait communiqué .
→ plus

Lire la suite...

"Là où naît le péril, croît aussi ce qui sauve"

Appliquons cette formule du poète allemand Hölderlin à l'amoindrissement de la loi littoral projeté par le gouvernement et une partie des députés à l'occasion de l'examen de la loi ELAN à l'assemblée nationale:
Il s'est trouvé que l'émergeance d'une intense contestation a pu sauver l'essentiel de la loi littoral, les députés ayant dû faire marche arrière.

Mais bientôt le Sénat devra lui aussi se proncer; Quelle sera sa position?

En clair, il faut tenir bon et continuer à signer, et à faire signer, la pétition:
www.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral-loilittoral

Le recul rapide des députés montre à quel point les amendements avaient été pris à la hâte, sans concertation ni étude d'impact.

La loi littoral est une bonne loi de protection du littoral. Il est très dangereux de l'amoindrir pour satisfaire quelque puissance d'argent. Le bon sens voudrait qu'elle soit au contraire renforcée.

Il faut être réaliste et ne pas avoir une vision dépassée. Dans cet esprit France Nature Environnement demande la création d'une Commission nationale "Loi littoral" pour travailler sur l'évolution de la loi .

Les Amis de Kervoyal ici et là sont montés au créno:

Libération du 04 06 18
Cliquez sur les images pour agrandir












Ouest-France Vannes
du 01 06 18






Ouest-France du 03 06 18

Cliquez
ici pour lire la suite
de l'article







Au bar La Potinière à Damgan, samedi 2 juin, Les Amis de Kervoyal et Les Amis des Chemins de Ronde du Morbihan ont pu interpeler M.Hervé Pellois, l'un des coauteurs des 25 à 30 amendements spécialement dirigés contre la loi littoral pour la saboter.

A noter: M.Pellois était absent lors du vote sur le glyphosate le 30 mai dernier, alors que le glyphosate et ses sous produits polluent 72 % des échantillons d'eau analysés en Bretagne.

Loi littoral Pétition

CONTINUONS!

www.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral-loilittoral

La Bretagne et la Corse unies: www.ulevante.fr/modification-de-la-loi-littoral-attention-danger/

On en est à plus de 326 700 signataires (chiffre qui va devenir faux dans qqs secondes puisque chaque minute s'ajoutent une ou plusieurs signatures supplémentaires; ça évolue vite!).

Et l'on peut aussi participer à la discussion en laissant un commentaire sur le site de la pétition.

Lire en cliquant sur ce lien la réaction d'Iabelle Autissier.

Glyphosate

Extrait d'un article du journal Le Monde en date du 29/05/18:

L’interdiction, dans les trois ans, du glyphosate, la substance classée cancérogène probable par l’Organisation mondiale de la santé, a été . Elle faisait l’objet de plusieurs amendements, traduisant la promesse d’Emmanuel Macron d’interdire en France cette substance, principe actif du Roundup de Monsanto, « dès que des alternatives auront été trouvées et au plus tard dans trois ans ».

Et demain, prochain coupable à comparaître devant l'assemblée nationale: la loi littoral.
(Cf. Article précédent: amisdekervoyal.viabloga.com/news/loi-littoral-encore-sur-la-sellette

et aussi: amisdekervoyal.viabloga.com/texts/loi-littoral-dans-les-bas-fonds )

Plus d'articles :