Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact

En arrivant sur Damgan...

Cliquer sur les images

         
Le moulin de Kervoyal déploie ses ailes en signe d'accueil. Le paysage est beau à cet endroit, en arrivant sur la commune.
Mais, sans la haie d'arbres de haut jet un peu plus loin sur la droite? Ce ne serait pas le même paysage...

Car, voilà ce qu'on peut voir, derrière cette haie de hauts arbres:


L'impact visuel de la zone artisanale n'est d'ailleurs pas négligeable à partir de la route du moulin, en sortant de Kervoyal:


Croisons les doigts pour que l'urbanisation ne s'étende sur l'espace naturel en direction du moulin. Pour que le bocage soit protégé ou réhabilité. Et ainsi le moulin gardera son pouvoir évocateur... pour lequel il a été restauré.
 

27 mètres carrés par seconde bétonnés en France

Et les décideurs locaux continuent à promouvoir l'artificialisation des sols!(Source: Reporterre)

Selon l'Autorité environnementale, qui a dernièrement présenté son bilan, l’artificialisation des sols continue rapidement en France, sans que les documents d’urbanisme des collectivités locales n’y mettent de frein: la consommation d’espaces naturels et agricoles y reste trop forte.

(Source: Corine Land cover 2012)

Stratégie d'analyse biaisée
En effet, les projets sont trop souvent analysés à l’aune du précédent document d’urbanisme, en règle générale plus consommateur d’espace, et non au regard de l’état actuel du territoire.

L’impact environnemental du projet de document est alors sous-évalué, voire considéré comme positif relativement au précédent document opposable.

Damgan-Baccharis- Arrachage Samedi 25 mars à 14h30- Rendez-Vous Parking du Bil

Carte d'identité: De très bonnes photos du baccharis dans tous ses états (feuille, fleur, arbuste...) sont visibles ici : collectif-anti-baccharis.org/le-baccharis/services/

Par exemple :
 


L'arbuste,
le plus souvent, ne dépasse pas 3m de haut.

        


Cliquer sur les images pour agrandir

(Conservatoire National Botanique de Brest)

L'Appel Du Sol

Initiative citoyenne européenne pour protéger les sols

Il nous est proposé d'agir en tant que citoyen européen à travers une , lancée avec plus de 400 organisations et coordonnée en France par

Cette action a pour but de réclamer une législation spécifique qui protège efficacement les sols contre la pollution, (en France on bétonne 27m²/seconde) et les intérêts spéculatifs. 
 
Urgence: On estime que d'ici 2050 il y aura moitié moins de terres arables disponibles par tête d'habitant dans le monde.
 
Pourvoyeurs de sécurité alimentaire, de préservation de la biodiversité et de régulation du changement climatique, les sols constituent l’une des ressources les plus stratégiques de l’Europe. Il est temps d’en assurer la protection sur notre continent.
→ plus

Lire la suite...

Damgan, commune étoilée??


Les villes et villages ont jusqu'au 15 septembre pour remplir un questionnaire précis. A la clé, l'obtention du label "Villes et villages étoilés".

Témoignage d'un maire d'une commune de lîle de Ré (Sainte-Marie-de-Ré), Madame Gisèle Vergnon, à écouter en cliquant sur le lien suivant:
www.anpcen.fr/docs/20150409004824_b6za0r_doc144.mp4

→ plus

Lire la suite...

Kervoyal - Mare sur la Route du Moulin

 -Suivi à travers les saisons-

"Trésor Hivernal" (Janvier 2017)

                                                                                                      (Cliquer sur les images)
        
        Même en hiver,

        la nature n'abandonne pas sa palette de couleurs;
→ plus

Lire la suite...

Qelques commentaires glanés sur la pétition "Ne touchez pas à la loi littoral":

www.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral/u/19257590

"Rien n'est plus important que la préservation de nos côtes et de ses paysages !

Déjà trop de notre littoral est bétonné et défiguré... Protégeons ce qui reste!

Ce serait également bien que la loi littoral en application soit respectée. Je vois encore aujourd'hui du n'importe quoi.

On dénonce, à juste titre, les terroristes qui détruisent des oeuvres d'art millénaires ; que faut-il penser de ceux qui détruisent nos paysages pour "faire du cash" ?

La marchandisation et le bétonnage sont absents dans quelques rares espaces, certains semblent ne pas le supporter.

Notre littoral n'est pas à vendre...

Maire d'une petite commune et vice-président communautaire en charge du tourisme, je suis conscient de l'impérative nécessité de préserver la Loi Littoral seule garantie contre l'urbanisation inadéquate sur les côtes.

Un élu doit défendre l'intérêt général des citoyens et surtout des générations futures et ne pas céder à des intérêts catégoriels, de court terme au regard de ce que nous devons transmettre aux générations qui nous suivront.

Je signe parce qu'il y a déjà trop de béton sur la côte!

Je signe parce que j'espère que mes petites filles et les générations à venir puissent encore regarder la nature.

On se doit de protéger notre patrimoine exceptionnel de tous ces promoteurs et autres qui ne pensent qu 'au profit.

Je signe car désormais la France vit bien grace au tourisme. Toucher au littoral va le défigurer, l'enlaidir donc faire perdre ce charme si particulier à la France !

Je signe parce que le tourisme est la seconde ressource économique française et que détruire notre patrimoine revient à nous appauvrir!

Je suis originaire de l'île de Groix où j'ai passé toute mon enfance. Le littoral français est une richesse de notre pays. On nous l'envie à travers le monde. Nous devons le préserver.

Je signe parce que je suis admiratif d'un des derniers trésors que la France a pu maintenir avec le conservatoire du littoral. C'est une valeur inestimable qui doit être maintenue pour le bénéfice des générations futures. Brader le littoral au nom de l'immobilier et de l'emploi est un faux calcul court-termiste. Disposer plus tard de ces trésors donnera probablement beaucoup plus d'emplois par l'attraction que le littoral inviolé suscitera.

Que serait la Bretagne sans la loi littoral ? Faire croire que la loi empêche le développement économique, c'est faux et c'est oublier que notre bien commun, c'est la nature.

Je signe cette pétition, car je suis contre la densification de l'urbanisation de nos côtes.
Je m'inquiète. Personne ne lit rien? Personne n'entend rien? Personne ne voit rien? triste époque....

Ce n'est pas sérieux ! Les rivages reculent, les falaises s'affaissent, et on voudrait "installer des activités nouvelles dans les zones proches du rivage, autoriser l’extension de l’urbanisation en dehors des bourgs et villages existants" ?

Tout est remis en cause en faveur des consuméristes.

Il y a des paysages qui ont une valeur autrement plus complète, complexe et riche que celle qui consisterait à l'abandonner et à les consommer comme de vulgaires marchandises sous prétexte de "développement".

Empêcher de dégrader encore + notre cadre de vie.


Je signe parce que je veux vous faire réaliser qu'il faut ARRETER le gâchis du littoral , innover en respectant ce qu'il en reste .

Il faut préserver notre beau littoral donc ne pas toucher à la loi littoral pour des intérets privés.

Ce littoral est un bien collectif!

Je fais partie des 90% de français qui soutiennent cette loi telle qu'elle est.

Les sénateurs, ce paradis fiscal au sein de la République m'étonne chaque jour de son incapacité à être le modérateur qu'il devrait être de notre monde si cupide si agressif. Pour avoir tant de fois parcouru notre littoral, Corse, Bretagne, Esterel, Manche, ... je signe bien sûr cette pétition.

Si les représentants du peuple touchent à cette loi, ils remettent en cause le principe même de la démocratie. Le pouvoir du peuple est primordial, les représentants doivent se conformer à cette règle.
Le littoral doit rester tel qu'il est. Il appartient à chacun d'entre nous. Nous devons assurer la pérénité des paysages pour les générations à venir. L'argent, les intérêts ne servent qu'une partie de la société.


Littoral français massacré. Vues du large particulièrement révélatrices. Demandez aux marins leur opinion.

Je trouve que la loi existante est très bien et que le littoral devrait même être plus protégé.
Un ancien marin.

→ plus

Lire la suite...

Loi littoral - Avec la pétition, la mobilisation continue!

Deux notes préliminaires ou commentaires de Benoist Busson:
"Le gros problème de la loi littoral c’est sa non application constante depuis 30 ans ; 3,7 millions de m2 construits chaque année sur les communes du littoral (chiffre DATAR-DIACT 2004), mais ce n’est pas assez, il était urgent de modifier la loi !"

"Si le texte du projet de loi "Adaptation des territoires littoraux au chagement climatique" sorti de l'Assemblée nationale mardi dernier reste en l’état, seront autorisées toutes les activités agricoles, même dans les espaces proches du rivage (excepté les 100 mètres du rivage et les espaces par ailleurs inconstructibles bien sûr)... maison d’habitation de l’agriculteur pour surveiller son blé qui pousse, poney club, pépinières avec accueil du public transformé en parc, installations de commercialisation des produits (« vente directe »). Qui sérieusement viendra ensuite vérifier qu’il n’y a pas de changement de destination ? Un atelier ostréicole se transforme avec deux coups de « placo » en jolie maison d’achitecte, avec une plus-value conséquente. Les 4 ou 5 agents départementaux de la DDTM assermentés pour constater les infractions ? Le maire ?"

Aussi, et comme écrit dans l'article précédent, la mobilisation continue avec la pétition à signer en ligne jusqu'au 13 février: www.change.org/p/ne-touchez-pas-a-la-loi-littoral/u/19257590

Plus d'articles :